10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »    10.04.24 : À 76 ans, Jean-Paul Montanari quitte la direction de Montpellier Danse    06.04.2024 : Décès d’Alexis Gruss, roi du Cirque équestre    03.04.2024 : « Le Deuxième Acte» de Quentin Dupieux ouvrira le 77e Festival de Cannes    30.03.24 La Batsheva Dance Company annule sa venue en France «pour raisons de sécurité»    25.03.24 : Coupes budgétaires : déclaration commune de la branche du spectacle vivant public    24.03.2024 : Décès du compositeur et chef d’orchestre hongrois Péter Eötvös    21.03.24 : Mort de Frédéric Mitterand à 76 ans, un dernier « bonsoaaaar »
Dossiers
Écrans
Agenda
Auteurs et Autrices
Partenaires
Qui sommes-nous?
Contact

« In Liebe, Eure Hilde » à la Berlinale : l’intimité de la résistance contré la banalité du mal

par Hannah Starman
19.02.2024

Le cinquième film d’Andreas Dresen en compétition à la Berlinale relate les derniers mois de la vie de Hilde et Hans Coppi, résistants allemands exécutés par le régime nazi pour trahison et espionnage. Un récit profondément humaniste qui aborde avec intelligence et douceur des thèmes d’une actualité brûlante.

Après le succès de Rabiye Kurnaz vs. George W. Bush (Ours d’Or du meilleur scénario et de la meilleure interprétation en 2022) le tandem Andreas Dresen et Laila Stieler revient à Berlin avec un biopic pas comme les autres. Érigés en héros de la résistance en RDA et considérés comme traîtres par la RFA, Hans et Hilde Coppi tels qu’imaginés par la scénariste Laila Stieler sont avant tout un couple qui cherche à vivre normalement dans un temps qui en défie la notion même. Hilde (Liv Lisa Fries) et Hans (Johannes Hegemann) sont deux jeunes gens amoureux et décents qui paient de leur vie le rêve d’un monde plus juste que représente alors l’utopie communiste.

 

Hilde Coppi, née Rake le 30 mai 1909 à Berlin est employée administrative à la Caisse d’assurance du Reich. En 1939, elle fait connaissance de Hans Coppi, né le 25 janvier 1916 à Berlin. Résistant, Hans avait déjà expurgé la peine d’un an au camp de concentration d’Oranienburg pour distribution de tracts illégaux. Sympathisante communiste, Hilde rejoint l’Orchestre rouge (die Rote Kapelle), un réseau d’informateurs dont Hans faisait partie et qui opérait en Europe occupée sous le contrôle et pour le compte de l’URSS. Hilde et Hans se marient le 14 juin 1941. Pendant la guerre, le couple Coppi écoute Radio Moscou, communique des salutations de prisonniers de guerre allemands à leurs familles et colle des affiches contre l’exposition de propagande antisoviétique « Le paradis des Soviets. »

 

 

Poursuivis par la Gestapo, les Coppi ont été emprisonnés le 12 septembre 1942. Hilde était alors au septième mois de grossesse. Elle a accouché de son fils Hans le 27 novembre 1942 à la prison pour femmes de la rue Barnim à Berlin. Condamné « à la mort et à la perte permanente des droits civiques » (sic !) pour « préparation à la trahison, favorisation de l’ennemi et espionnage », Hans Coppi a été exécuté, avec dix autres membres de l’Orchestre rouge, le 22 décembre 1942. Hilde Coppi a été condamné à mort pour « haute trahison, favorisation de l’ennemi, espionnage et crimes radiophoniques » le 20 janvier 1943. Le refus de son recours en grâce a été signé par Adolf Hitler. Hilde a été guillotinée le 5 août 1943 à la prison de Plötzensee à Berlin. Son exécution a été reportée pour qu’elle puisse allaiter son bébé, Hans Coppi Jr, âgé de 81 ans aujourd’hui.

 

L’action commence à Berlin en septembre 1942 avec l’arrestation de Hilde et se termine avec sa décapitation onze mois plus tard. L’histoire des Coppi est transmise aux spectateurs à travers des flash-backs fluides et intuitifs. Provoqués par des éléments psychologiques déclencheurs, ces souvenirs interviennent dans l’ordre chronologique inverse. La studieuse Hilde et Hans, de sept ans son cadet, filent alors le parfait amour et participent aux actions subversives avec leurs amis communistes et polyamoureux. Les scènes d’avant l’arrestation sont d’une grande beauté, filmées avec un grain prononcé et une lumière chaude d’été, qui accentue la jeunesse, le bonheur et l’insouciance.

 

 

Dresen fait le choix judicieux de raconter l’histoire à travers Hilde, ce qui lui permet de braquer le projecteur sur le rôle, jusqu’alors peu traité au cinéma, des femmes dans la résistance allemande. Il opte également pour une narration nuancée qui laisse toute sa place à la complexité. L’officier de la Gestapo chargé de son arrestation demande ainsi à Hilde la permission de toucher son ventre en expliquant, avec un timide sourire ému, que sa femme attend un bébé aussi. In Liebe, Eure Hilde dépasse le cadre du Troisième Reich et fait l’économie de son iconographie nauséabonde. On n’y voit aucun drapeau nazi et on n’entend aucun coup de fusil. Les aigles du Reich ne figurent que sur les uniformes et l’unique « Heil Hitler » dans le film tombe à plat car il est prononcé chez un glacier où les résistants ont leurs habitudes.

 

On apprécie aussi l’audace de montrer des scènes émotionnellement éprouvantes jusqu’au bout, sans pathos, sans violence gratuite et sans épargner le spectateur. Liv Lisa Fries, l’héroïne de Babylon Berlin, incarne son personnage avec sobriété et rigueur et transmet avec conviction la vaste palette d’émotions qui la traverse, notamment dans les dernières heures de sa vie : l’agonie de la séparation avec son bébé, la préparation de son panier, la dictée de la lettre que son fils lira quand il sera en âge de le faire, la sensation des derniers rayons de soleil alors qu’elle fait la queue pour la guillotine, le lait de ses seins en lactation qui imbibe sa robe.

 

Dans l’épilogue, le fils Coppi nous informe en voix off : « Après la chute du Mur, j’ai fait des recherches dans les archives soviétiques à Moscou. Un seul message radio de mes parents a atteint ses destinataires, le message test qui disait : Mille salutations à tous les amis. » Il faut le talent de Dresen et Stieler pour surpasser en intensité l’horreur de la décapitation.

Visuels : © Frédéric Batier/Pandora Film